Liste des membres
et repères biographiques

Le comité de lecture pour l'année 2020 comprend 8 membres titulaires et 3 suppléants, ainsi que 4 personnes ne prenant pas part au vote.

Repères biographiques des titulaires

Isabelle BOTTIER est scénariste pour l’animation. Attachée à ce genre pour l’étendue des choix graphiques et narratifs qu’il offre, elle collabore depuis 2005 à de nombreux films et séries. Elle a participé en 2016 au Grand Atelier d’animation japonaise avec Isao Takahata et elle est membre depuis 2016 du comité de lecture du fonds d’aide à l’innovation du CNC en animation. Elle développe actuellement avec Agnès Slimovici un unitaire de 26 minutes L’Ambassade.

Alexis GENAUZEAU est chargé de production et de post-production au sein de la société Chaz Productions, il a notamment travaillé sur les films de Catherine Corsini. Il développe également des court-métrages au sein de la société. Il a précédemment collaboré en production avec les sociétés Ramona Productions, Nouveau Cri ou encore MK2 Productions. Chaz Productions développe actuellement quatre projets de longs métrages de fiction et deux projets de courts métrages de fiction.

Marie-Hélène GIROD, administratrice des Thémas pendant 10 ans, est chargée de programmes depuis 2004 à Arte France. Elle a abordé pratiquement tous les genres documentaires et intervient parfois pour EAVE (European Audiovisual Entrepreneurs).

Gilles LE MAO est producteur délégué de programmes audiovisuels et cinéma à La Huit Production depuis 1992. Il y a développé un impressionnant catalogue de films régulièrement primés en festival, qu’ils soient distribués au cinéma ou diffusé sur les chaines hertziennes.

Hélène MICHEL-BECHET, après un master en histoire et archéologie, s’oriente vers le cinéma documentaire suite à l’obtention d’un master documentaire à Angoulême. Intervenante cinéma de 2008 à 2011, son projet pédagogique aboutira à la réalisation de Voir plus loin (2015), son premier documentaire 52 min. Elle réalise ensuite Le magicien de Dachau (2015) puis Un poil différent.e (2017). Elle développe actuellement son premier long métrage d’animation tout en continuant d’intervenir comme formatrice au sein de plusieurs structures.

Hélène RASTEGAR, auteure et réalisatrice a suivi une double formation à l’université de Strasbourg en cinéma et à Lussas en écriture documentaire, l’amenant à la fois sur le champ de la création fiction et documentaire. Elle a été directrice artistique du festival Chacun son court (2011 à 2015), organise les Séances de l’invité de la Safire depuis 2013 et prend part à des rencontres scénaristiques en région. Elle a réalisé le court métrage Nocturnes (2018), produit par le G.R.E.C et termine la post-production de son premier long métrage documentaire Rêves en chantier.

Ludivine SAES aborde le cinéma par le montage. Cette troisième écriture la mène au Danemark aux côté de Thomas Vinterberg et Peter Fly. De retour en France elle découvre l’univers sériel qui complète son rapport à la fiction. Au fil des montages (27 m², Falco, Profilage), l’envie d’approcher la narration par le scénario se fait sentir. Elle passe par le CEEA, devient lectrice (Arte, CNC) et membre des Lecteurs Anonymes tout en se plongeant en parallèle dans l’écriture. En 2018 elle intègre la résidence Emergence pour co-développer avec Marguerite Didierjean la série digitale Toute la misère du monde.

Cécile VACHERET, après des études en Science Politique, en Droit de l'Audiovisuel et en Histoire, et une formation en production à la Femis, a travaillé en distribution et en production avant de créer la société Sedna films. Elle a produit une quarantaine de films de fiction et documentaire, courts et longs métrages, dont Les rencontres d'après minuit de Yann Gonzalez sélectionné à la Semaine de la Critique à Cannes (2013), Colo de Teresa Villaverde sélectionné en compétition officielle à la Berlinale (2017) ou Dirty South d'Olivier Strauss prix du meilleur premier court au festival de Clermont Ferrand (2017) soutenu par la Région Grand Est. Sedna films distribue aussi parfois ses propres films en salles comme Aujourd’hui rien de Christophe Pellet (2019) ou Pitchipoï de Charles Najman (2015).

Repères biographiques des suppléants

Claudia MARSCHAL est réalisatrice de films à la frontière entre documentaire et fiction, mêlant souvent images d’archive, entretiens, séquences de cinéma directe et fiction avec l’écriture d’une narration recréant et articulant un récit. Après des études de langues et de cinéma, elle réalise en 2010 un premier film documentaire de création Là-bas – dert ànna, produit par Crescendo Films et France Télévisions avec le soutien de l’Agence culturelle (écriture et développement) puis en 2012, I am Kombi – l’increvable combi VW toujours avec Crescendo Films et France Télévisions. En 2015, elle termine la réalisation d’une série de 5 épisodes de 26 minutes, intitulée Qui veut manger des super-héros ?, produite par Un film à la patte et ARTE. Elle termine actuellement son premier long-métrage documentaire, Les princesses de Bosnie, soutenu par l’Agence culturelle (écriture et développement).

Benoît MARTIN cofondateur de la société Année Zéro avec laquelle il a réalisé trois courts métrages tournés en Grand Est avec le soutien des Régions Alsace et Lorraine : Haram, Héros et La convention de Genève (sélection officielle CESAR 2018). Il a commencé l'écriture son premier long-métrage au sein de l’atelier scénario de la FEMIS en 2017.

Pierre PINAUD est un réalisateur cinéma vivant près d’Epernay. Après l’école Louis Lumière, il réalise les courts métrages Gelée Précoce, Submersible (2004) et Les Miettes (2008), lauréat entre autres du César du meilleur court métrage 2009. Son premier long métrage Parlez-moi de vous (2012), réunit plus de 300 000 spectateurs et est diffusé sur Canal+ et Arte. Il développe actuellement deux projets de longs métrages Le voyage de Magda et La fine fleur.


Les informations concernant les membres du Comité de lecture sont disponibles en téléchargement sur cette page

{{ props.message }}