Ardenne
Rives de Meuse

Située entre Charleville-Mézières et la Belgique, la Communauté de Communes regroupe 19 communes, 28 307 habitants, et s’étend sur 232,21 km².

Facilement accessible via Charleville-Mézières, qui se trouve à 1h45 de Paris en TGV, la Communauté de Communes Ardennes Rives de Meuse est également à proximité immédiate de la Belgique et représente un cadre naturel pour le développement de projets de coproductions.

Les décors ardennais sont variés et offrent un potentiel intéressant pour les tournages. Marqués par une identité visuelle forte et cinématographique, ils sont propices au développement de la fiction.

Les décors naturels seront bucoliques, mystérieux ou inquiétants : la vallée de la Meuse et ses boucles, les forêts verdoyantes, les lacs et le relief des paysages. Les villages, et notamment les habitations marquées par les constructions en briques, et le patrimoine historique et industriel constituent les décors les plus récurrents de ce territoire. Sans oublier les différents postes et passages de frontières avec la Belgique.

Le département des Ardennes est l’un des plus industrialisés de France, occupant près de 40% de sa population active dans l’industrie. Fort d’une longue tradition industrielle de plus de deux siècles, le territoire demeure réputé pour sa production métallurgique : fonderie, forge, boulonnerie, galvanisation, ... Ardenne Rives de Meuse recèle ainsi de nombreuses usines et bâtiments industriels, qu’ils soient en activité, réhabilités, inoccupés ou à l’état de friche.

Le Fort de Charlemont et le fort de Condé constituent un site riche de nombreux décors pour des projets de fiction de différentes époques.
Propriété de la Communauté de Communes, ce site de 85 hectares regroupe différents décors militaires : les façades, portes et fosses (1555), l'hôpital militaire désaffecté (1880) et le centre d'entrainement de commando (1962) avec un village reconstitué sur des ruines pour des exercices de guerilla urbaine.