Faire d'un lieu, un décor

Le « décor » désigne tout environnement pouvant servir de cadre pour le tournage d’une scène. Ainsi une place de village, une école, un bâtiment industriel ou une forêt sont considérés comme des « décors ». On distingue trois types de décors : naturels (forêts, plages, ...), bâtis (constructions préexistantes) et de studio.

Dans le cadre de l’utilisation de ces lieux pour des tournages potentiels, des fiches décors sont établies avec les propriétaires des lieux, qu’ils soient publics ou privés. Ces fiches servent de support pour aiguiller les repéreurs, producteurs et réalisateurs dans leurs recherches. Ce travail est souvent déterminant dans l’implantation d’un tournage dans une région ou une commune.

Référencer un site

Certains sites remarquables, originaux ou bâtiments régulièrement recherchés font l’objet d’une fiche décor sur une base de données nationale. Cette fiche décor est établie par les chargés de mission du Bureau d’accueil des tournages, suite à des visites de repérage sur le terrain. Un millier de fiches concernent des décors du Grand Est.
En plus de la consultation de cette base de données nationale, repéreurs, réalisateurs et producteurs à la recherche d’un lieu d’implantation pour leur projet, s’adressent en premier lieu au Bureau d’accueil des tournages, capable de les orienter grâce à sa connaissance experte des potentialités du territoire.

Si tous les décors ne font pas l’objet d’une fiche, tout lieu peut théoriquement être un décor. Il peut s’agir de bâtiments sans attrait particulier ou appartenant au patrimoine historique, mais aussi de friches, de rues, de places, de quartiers atypiques même contemporains, à l’identité marquée, d’établissements scolaires ou encore d’équipements sportifs... Les productions cherchent fréquemment des décors pouvant figurer des hôpitaux, commissariats, bureaux et habitations. Autant de lieux récurrents dans les scénarios, notamment dans les intrigues policières.

Le décor : aspects pratiques

Outre sa dimension esthétique et ses qualités artistiques, qui doivent correspondre à la vision du réalisateur, un décor doit répondre aux aspects pratiques qu’exigent un tournage : facilité d’accès, surface suffisante pour permettre l’installation du matériel, le recul de la caméra... Autant que possible, les sites privilégiés seront ceux qui permettent le raccordement au réseau électrique, le stationnement des camions et l’implantation d’une cantine à proximité.

Un décor fait l’objet d’un relevé qui reporte ses caractéristiques techniques, son nom d’usage, son adresse exacte, son accessibilité. Et le cas échéant sont précisés : l’année de construction, l’état général, la superficie, le type d’alimentation en eau et électricité, les éventuelles nuisances sonores et visuelles à proximité. La fiche mentionne aussi les coordonnées de la personne pouvant être disponible sur place comme de celle en charge de l’instruction des demandes d’autorisation.

Néanmoins, ces considérations pratiques ne doivent pas exclure d’emblée des bâtiments au caractère original fort moins pratiques, mais qui pourraient malgré tout retenir l’attention d’une production. Aussi l’avis du Bureau d’accueil des tournages, fondé sur son expérience, sera déterminant.

Léo Pignaud
Chargé du Bureau d’accueil des tournages / territoire champardennais
Tél. : 06 21 24 73 56
Johann Gretke
Chargé du Bureau d’accueil des tournages / territoire lorrain
Tél. : 06 89 94 07 44
Michel Woch
Chargé du Bureau d’accueil des tournages / territoire alsacien
Tél. : 06 10 49 00 14
{{ props.message }}